Explorez la France
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

13 lieux historiques à voir à Paris

Richie Chan- AdobeStock

Paris regorge de monuments et sites historiques célèbres à visiter lors d’un séjour dans la capitale. Il est difficile d’imaginer une ville possédant plus de monuments emblématiques au kilomètre carré que Paris, où les monuments connus à travers le monde entier se dressent dans tous les coins de la ville.
De la majestueuse basilique du Sacré-cœur à la Place Dauphine, en passant par l’Arc de triomphe et de nombreux autres sites d’exception, Paris se veut le paradis des amoureux d’histoire. Quel que soit le lieu où l’on se promène, on tombe toujours sur un lieu historique à l’architecture souvent spectaculaire. Voici une sélection de 13 lieux historiques incontournables à Paris.

1. La basilique du Sacré-Cœur, une merveille architecturale

Sacré-Cœur
Sacré-Cœur – eyetronic / AdobeStock

Également nommée basilique du Sacré-cœur de Montmartre, la basilique du Sacré-Cœur est un édifice monumental et certainement l’un des plus spectaculaires de la capitale française. Figure emblématique du paysage urbain, cet impressionnant monument religieux se dresse au-dessus des rues pavées pleines de charme de Montmartre, offrant ainsi un panorama saisissant sur une partie de la ville. Érigée à partir de 1875, elle fut consacrée en 1919. Elle est pourvue d’un style architectural éclectique avec une dominance du style romano-byzantin. Son aspect unique lui vaut de se démarquer majestueusement des autres monuments de la ville.
Construite pour marquer la fin d’« un siècle de déclin moral » en France, le Sacré-Cœur est devenu un véritable symbole de fierté civique tout en ayant une dimension religieuse de grande envergure. Lors de votre visite de la basilique du Sacré-Cœur vous serez époustouflé par sa magnificence et ses éléments remarquables, dont sa coupole centrale et son porche d’entrée percé de trois arcades en plein cintre en façade.

2. L’arc de Triomphe, le Majestueux des Champs-Elysées

L’arc de Triomphe
L’arc de Triomphe – sergiymolchenko / AdobeStock

Érigé à la demande de Napoléon, l’Arc de Triomphe figure parmi les monuments les plus célèbres de Paris. En effet, s’il est mondialement connu pour son esthétisme et son panorama offert sur la capitale, et plus particulièrement l’incontournable Avenue des Champs-Élysées, l’Arc de Triomphe est aussi, et surtout, un symbole historique de grande importance. Sis sur l’actuelle Place Charles de Gaulle, il fut érigé à la demande de Napoléon au lendemain de la bataille d’Austerlitz, ce dernier déclarant aux soldats français : « Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de triomphe ». C’est pourquoi ce monument d’envergure est aujourd’hui considéré comme le chef-d’œuvre tactique et militaire du célèbre Empereur des Français. Haut de 50 mètres, l’Arc de Triomphe de l’Etoile se situe à l’extrémité Ouest des Champs-Elysées sur lesquels il offre une vue exceptionnelle. Aussi, n’hésitez pas à gravir les 280 marches de l’Arc pour profiter d’un panorama imprenable.

3. Le Palais du Louvre : un magnifique témoin de la Renaissance

Le Palais du Louvre
Le Palais du Louvre – vichie81 / AdobeStock

Monument emblématique de Paris, le Palais du Louvre est un ancien palais royal dont la construction est indissociable de l’histoire de la ville. L’édification de cet impressionnant monument s’étend sur plus de 800 ans, bien que son plan général n’ait été pensé qu’à la Renaissance. En effet, on doit cette architecture renaissante à François 1er qui décida de faire du lieu sa principale résidence parisienne à partir de 1527. Bien décidé à mettre le palais au goût de l’époque, il fit entreprendre différents travaux et aménagements, poursuivis par son fils après sa mort. Les éléments médiévaux sont abattus comme notamment le vieux donjon de Philippe Auguste. Les travaux souhaités par le roi sont confiés à l’architecte Pierre Lescot, lequel parvient à construire une façade harmonieuse malgré des exigences royales fluctuantes. Aujourd’hui, le Palais du Louvre est considéré comme l’un des plus bels exemples de l’architecture Renaissance de Paris.

4. La cathédrale Notre-Dame, la superbe

La cathédrale Notre-Dame
La cathédrale Notre-Dame – Funny Studio / AdobeStock

Véritable symbole gothique de Paris, la cathédrale Notre-Dame est également une figure emblématique de la littérature. En effet, ce colossal et magnifique ouvrage architectural s’invite dans de nombreux récits français et est notamment l’un des personnages principaux du célèbre roman de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris. Elle doit à ce roman historique d’être devenue le symbole de la culture parisienne. Sise dans le centre historique de la capitale, la cathédrale Notre-Dame est le monument le plus visité de France. Cet édifice religieux monumental a nécessité deux siècles de construction, depuis 1163 jusqu’au milieu XIVe siècle. Restaurée au XIXe siècle après avoir été très endommagée au cours de la Révolution française, elle est à nouveau en cours de restauration suite à l’incendie qui l’a ravagée en 2019. Sa réouverture est prévue pour 2024.

5. L’enceinte du roi Philippe Auguste, un trésor architectural disparu

 

Septième roi de la Dynastie des Capétiens, Philippe Auguste se doit de partir en croisade en 1190. Souhaitant assurer la protection de Paris pendant qu’il est au loin, il fait ériger une enceinte. Cette dernière se veut autant un système de fortification qu’un véritable mur permettant de délimiter le cœur urbain de la capitale. Il faudra au total trois décennies pour bâtir cette incroyable muraille mesurant 3 mètres de large et 9 mètres de haut. L’édifice, renforcé par des tours de guet mesurant 14 mètres de hauteur, englobait un espace de 253 hectares et était d’une longueur de 2 500 mètres sur la rive gauche et 2 600 sur la rive droite. Ces remparts seront délaissés à partir du XVIIe siècle et ainsi soumis à la dégradation. Aujourd’hui, des pans sont cependant encore visibles, vous pourrez notamment en admirer dans la rue des Jardins-Saint-Paul, la rue Clovis, la rue du Cardinal-Lemoine, ou encore dans l’impasse de Nevers.

6. Les arènes de Lutèce, un amphithéâtre gallo-romain à Paris

Les arènes de Lutèce
Les arènes de Lutèce – JEROME LABOUYRIE / AdobeStock

Erigées au IIe siècle, les arènes de Lutèce forment un complexe hybride de type « amphithéâtre à scène », lequel comprend à la fois une scène pour les représentations théâtrales et une arène dans laquelle se déroulaient les combats de gladiateurs. Avec des dimensions impressionnantes (130 mètres de long pour 100 mètres de large), cet amphithéâtre était le plus grand de toute la Gaule et pouvait accueillir plus de 15 000 spectateurs. Ces arènes restèrent très probablement en activité jusqu’à la première destruction de Lutèce, à la fin du IIIe siècle. Délaissées, puis petit à petit effacées (notamment sous les terres de remblai lors de l’édification de la muraille de Philippe Auguste), les arènes sont finalement mises au jour lors de fouilles ayant eu lieu entre 1860 et 1869. Aujourd’hui, les arènes sont le terrain de jeu de footballeurs en herbe et des joueurs de pétanque et elles accueillent régulièrement divers festivals.

7. Le château de Vincennes, une forteresse remarquable

Le château de Vincennes
Le château de Vincennes – Vlastimil Šesták / AdobeStock

Construit entre le XIVe et le XVIIe siècle, le château de Vincennes est un monument remarquable à bien des égards. En effet, plus grand château fort royal subsistant en France, le château de Vincennes est également l’une des plus hautes forteresses de plaine du continent européen du fait de son donjon qui culmine à 52 mètres de haut. À l’origine, pavillon de chasse de Louis VII, ce château devient par la suite un manoir que Philippe Auguste occupe comme résidence royale. Dans la première moitié du XIVe siècle, Philippe VI de Valois fait ériger un donjon à l’ouest de la construction. D’autres éléments sont ajoutés au fil du temps, comme l’enceinte avec ses portes et ses tours, la muraille et son chemin de ronde et une chapelle. De Charles VI à Louis XIII, le château de Vincennes est demeuré l’une des principales résidences des rois de France jusqu’à ce que Louis XIV, malgré les travaux réalisés par Louis Le Vau, lui préfère Versailles. Il est aujourd’hui considéré comme un très bel exemple de forteresse médiévale.

8. La Butte Montmartre, le rendez-vous des artistes

La Butte Montmartre
La Butte Montmartre – Beboy / AdobeStock

Si Paris compte un lieu de rendez-vous privilégié des artistes en tous genres, c’est bien la Butte Montmartre. Depuis de nombreuses décennies, ses escaliers sont le lieu de rencontres et de retrouvailles des princes de la Bohème, des poètes maudits et des écrivains en rupture de ban. Ce site célèbre est, en effet, connu pour avoir été fréquenté par une pléthore de personnalités du domaine des arts, tels que les peintres Renoir, Sisley, Manet, Degas, ou encore Monet qui, à partir de 1870, se retrouvaient au Grand Café pour échanger autour de la nouvelle peinture et de leurs travaux respectifs. La Butte Montmartre, c’est aussi le cabaret Au Lapin Agile, lieu de rencontre privilégié de la bohème artistique dont faisaient notamment partie Max Jacob, Pablo Picasso, Roland Dorgelès, Francis Carco, Blaise Cendrars ou Pierre Mac Orlan. Autre endroit incontournable de la butte, le Bateau-Lavoir, qui fut dès 1904, un lieu de résidence et de création d’une pléiade d’artistes-peintres et sculpteurs français et étrangers, mais également de gens de lettres, de théâtre et de marchands d’art.

9. L’Opéra Garnier, un incontournable sur les Grands Boulevards

L’Opéra Garnier
L’Opéra Garnier – Funny Studio / AdobeStock

Chef-d’oeuvre architectural construit à la demande de Napoléon III, L’Opéra Garnier fut inauguré en 1875. Conçu par l’architecte dont il porte le nom, Charles Garnier, cet opéra déploie une architecture incroyable, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Devenu l’un des exemples célèbres du style propre à la période Napoléon III, L’Opéra Garnier est doté de différents styles architecturaux avec une prédominance pour le baroque. Lors de votre visite, vous aurez l’occasion de découvrir un intérieur absolument sublime, avec notamment la Rotonde du Glacier avec ses magnifiques tapisseries, le foyer des Mosaïques, le Grand foyer, la Galerie de l’Orchestre, ou encore la Bibliothèque-musée de l’Opéra, dont les collections conservent les mémoires de ce lieu emblématique de la culture parisienne et française.

10. La Place de la Concorde, à la gloire du souverain

La Place de la Concorde
La Place de la Concorde – PUNTOSTUDIOFOTO Lda / AdobeStock

Plus grande place de Paris, la Place de la Concorde est l’une des spécificités urbaines de l’Ancien Régime. En effet, à cette période de l’histoire, les places royales étaient des espaces aérés où l’on venait se promener et où était exposée la statue du souverain. Une statue équestre de Louis XV est d’ailleurs érigée en 1748 pour fêter le rétablissement du roi après la maladie dont il a été atteint à Metz. La Place de la Concorde est remarquable tant du point de vue historique que par les différents éléments qui la composent. En effet, lors de votre visite, vous pourrez notamment admirer différents trésors, comme les statues représentant différentes villes (dont la statue de Bordeaux, la statue de Nantes et la statue de Brest), la fontaine des Fleuves … Sans bien sûr oublier l’Obélisque, une colonne rapportée de Louxor d’une hauteur de 23 mètres. Cette dernière est gravée de hiéroglyphes célébrant Ramsès II. L’Obélisque a pris place au centre de la Place de la Concorde en 1836, sous Louis-Philippe.

11. La Sainte-Chapelle, le Chef-d’oeuvre de Saint-Louis

La Sainte-Chapelle
La Sainte-Chapelle – neirfy / AdobeStock

Érigée entre 1241 et 1248 sur l’île de la Cité, la Sainte-Chapelle est une chapelle palatine dont on doit la construction à Saint-Louis, roi de France Capétien. Ce dernier souhaitait en effet un lieu saint pour abriter la Sainte Couronne d’épines, un morceau de la Vraie-Croix, ainsi que plusieurs autres reliques de la Passion qu’il avait acquises. Ces reliques ont aujourd’hui disparu, mais la visite de la Sainte-Chapelle demeure d’un grand intérêt. À l’intérieur, nul doute que vous serez ébloui par ses vitraux, lesquels occupent plus de place que la pierre ! Sur les 15 baies de la nef unique, d’une hauteur de 15 mètres, figurent plus d’un millier de scènes bibliques. Les vitraux forment un ensemble tout à fait unique et remarquable.

12. La Place Dauphine, ou la glorification du pouvoir royal

La Place Dauphine
La Place Dauphine – VITAartBR / AdobeStock

Située sur l’île de la Cité, la Place Dauphine a été construite entre 1580 et 1611 à la demande de Henri IV, lequel était alors dans la réalisation de plusieurs grands projets au sein de la capitale. Moins célèbre que la place des Vosges, la Place Dauphine doit son nom au Dauphin, fils d’Henri IV et futur Louis XIII. À l’origine, cette place se constituait de 32 pavillons identiques, construits en brique et en pierre, et pourvus d’arcades pleines. Les toits étaient quant à eux en ardoise. Deux raisons sont à l’origine de la construction de cette place, la première étant de relier le Pont-neuf au palais de Justice, et la deuxième de glorifier le pouvoir royal. Des trente-deux maisons uniformes d’origine, ne subsistent intacts que les deux pavillons d’angle sur le pont Neuf. Les autres bâtiments furent modifiés ou démolis, reconstruits, ou encore rehaussés à partir du XVIIe siècle.

13. Beaubourg-Les Halles, le cœur de la capitale

Beaubourg-Les Halles
Beaubourg-Les Halles – AJORON / AdobeStock

Les temps ont bien changé depuis l’époque où Zola décrivait les Halles dans son roman « Le Ventre de Paris ». Érigées par l’architecte Victor Baltard dans la deuxième moitié du XIXe siècle, les Halles ont depuis été détruites et reconstruites à plusieurs reprises. Aujourd’hui, le lieu se présente comme un géant fait de verre et d’acier inauguré en 1977. Autrement nommé le centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, Beaubourg est l’un des symboles de Paris et un important lieu de vie culturelle. Il conserve l’une des deux plus importantes collections d’art moderne et contemporain au monde et abrite d’importantes galeries d’expositions temporaires, des salles de spectacles, des salles de cinéma, et également la Bibliothèque publique d’information.

Booking, Hotels.com & Abritel Hébergements & Hôtels  


Les livres les plus populaires


Lieux, Guides ou Activités  À découvrir  

bouton filtre related
  • Tous
  • Lieux (21)
  • Guides (13)
  • Activités (1)
  • Guides Culinaires (1)
Activité

Musée du Louvre

Découvrez l’un des musées les plus connus du monde : le Louvre et ses œuvres remarquables comme la Liberté guidant le peuple ou la Joconde.

Lieu

Place de la Concorde

La plus grande place de Paris qui jouxte le jardin des Tuileries, composée d'une merveille architecturale.

Lieu

L’Arc de Triomphe

Monument incontournable de Paris, l’Arc de Triomphe offre une des plus belles vues sur la ville Lumière et plus particulièrement les Champs-Elysées.

Lieu

Boutique Deyrolle

Boutique dans le domaine des sciences naturelles. Elle est la plus célèbre boutique de taxidermie de Paris.

Lieu

Place Vendôme

Place située à Paris, l'une des places les plus luxueuses du monde avec son architecture classique.

Lieu

La Petite Ceinture

Chemin de fer désaffecté faisant le tour de Paris. Largement abandonnée et bordée de fleurs et plantes.

Sommaire